MESSES DES FAMILLES - Doyenné de Leuze-en-Hainaut

Aller au contenu
VIE PASTORALE
Bonjour à tous,

Vous avez sans doute constaté qu'il n'y a pas eu de messe des familles au mois de septembre et nous voulons aujourd'hui vous annoncer que les p'tits cœurs ne comptent plus en assurer l’animation.

Nous souhaitons donc  vous expliquer pourquoi et comment nous en sommes arrivés à cette décision compliquée.

Notre belle aventure est née en toute discrétion il y a environ 35 ans.  Nous avions entre 16 et 20 ans et étions une bonne quinzaine.  A cette époque, nous voulions réfléchir sur notre foi et la partager. Pour cela nous étions aidés du vicaire de l'époque, ainsi qu'une jeune prof de religion.  Puis, petit à petit, nous avons ressenti le besoin de nous investir dans la paroisse, de nous y rendre utiles et c'est ainsi que nous avons commencé à animer la messe des jeunes une fois par mois.  Nous réfléchissions sur les lectures de la messe, rédigions la prière pénitentielle, et les intentions et choisissions les chants.  La chorale des "p'tits cœurs " était née.  Au fil du temps, nous avons mûri, certains se sont éloignés, d'autres nous ont rejoints.  Nous avons même, à un moment,  multiplié nos animations à une fois par semaine, ce qui nous a très vite épuisés.  Lorsque certains d'entre nous ont fondé une famille, nous avons amorcé un nouveau tournant.  Nous voulions que les enfants puissent participer à une célébration qui leur parlait, qu'ils comprenaient et dans laquelle ils trouvaient leur place.  C'est ainsi que nous avons commencé à préparer et animer des messes de familles une fois par mois.

Les années ont passé, nos enfants ont grandi et nous nous sommes essoufflés.  Depuis quelques  années déjà, nous avons lancé un appel à l'aide, afin de pouvoir assurer une relève pour chanter, mais surtout pour jouer de la guitare ou pour animer la chorale et  l'assemblée.  Mais cette demande n'a pas rencontré grand succès.  Aujourd'hui, nous sommes fatigués et nous n'avons plus l'envie ni l'énergie nécessaires pour animer ces messes.

Afin d’éviter tout malentendu, nous arrêtons l’animation parce que nous n’arrivons plus à rencontrer  notre motivation profonde et probablement parce qu’il ne s’agissait plus que d’animation.

Nous n’avons donc pas décidé d’arrêter à cause d’un quelconque désaccord entre la chorale et la paroisse ou avec les membres de l’EAP.  Ou même avec qui que ce soit d’autre.

Mais nos réflexions et nos soirées de prières qui étaient le moteur qui nous donnait envie d’animer ont été abandonnés au fil du temps.  Nous ne nous rendions pas compte que cela était indispensable et nous avons sans doute eu tord sur ce point.

Et maintenant quel avenir me direz-vous ?

Nous sommes conscients que cette décision risque de décevoir ou dérouter certains d'entre vous, mais nous sommes certains que quelque chose d'autre peut naître dans notre communauté.  Les énergies et les bonnes volontés existent.  Il faut avoir confiance en l'avenir et à ce que Dieu peut semer dans le cœur de certains. Mais il faut aussi se donner les moyens de rebondir, il faut vouloir rebondir.  Par exemple: quelques jeunes encadrés par quelques "moins jeunes", réfléchir à comment toucher ces jeunes,....  Il faudra sans doute du temps pour y arriver mais après tout c'est comme ça que nous avons commencé.  Et c'est comme ça que l'on peut peut-être imaginer de nouvelles choses et susciter de nouvelles énergies.  Nous partons pour  laisser la place à autre chose....

Certains d'entre nous seront toujours présents  dans notre communauté, mais de façon plus discrète.   Et nous ne savons pas encore quelle forme prendra notre engagement futur.  Nous avons, nous aussi, des choses à réinventer...

Nous remercions toutes les personnes qui ont collaborés avec nous d’une façon ou d’une autre pendant toutes ces années.

Et enfin, nous vous remercions, toutes et tous, pour votre participation aux nombreuses célébrations que nous avons animées avec bonne humeur.  Et nous  vous souhaitons un bel avenir plein d’espérance.
Retourner au contenu